Vérifier Le Type De Sol De Votre Terrain

Saviez-vous qu'il y a une différence entre sol et terrain, et entre type de sol et type de terrain ? Découvrez comment vérifier le type de sol de votre terrain.

Par Administrateur

28 Avr, 2020
"

Voir plus

Soumission en ligne

Après avoir choisi le titre de cet article, toute l’équipe de la rédaction de Allo Inspecteur voulait le changer. Pourquoi l’avoir retenu alors ? Et bien, nous avons conclu que c’était le titre parfait pour vous exposer ce sujet assez complexe, merci, car vous ne le saviez peut-être pas, nous autres non plus d’ailleurs, mais il y a une grande différence entre “sol” et “terrain”, et ce, même dans Le Petit Robert qui définit “sol” comme étant la partie superficielle de la croûte terrestre, à l’état naturel ou aménagée par l’homme, et “terrain” comme étant une espace, une étendue de terres de forme et de dimensions déterminées. En d’autres termes, il n’est pas possible de posséder un sol mais, un terrain.

Tant qu’à nous entendre, entendons-nous sur un deuxième point très important et, directement lié au premier, avant d’aller plus loin : La différence entre un “type de sol” et “type de terrain”

En effet, il ne faut pas confondre “type de sol” et “type de terrain”. Le premier réfère aux caractéristiques morphologiques, physiques et chimiques du sol. Tandis que, le second réfère à l’usage qu’il est permis de faire d’un terrain, compte tenu du règlement de zonage de la municipalité dans laquelle il se trouve. En effet, le règlement de zonage d’une municipalité permet de diviser le territoire de cette municipalité en zones, en vue de contrôler l’usage des terrains et des bâtiments, ainsi que l’implantation, la forme et l’apparence des constructions. Cette classification de l’usage des terrains et des bâtiments est notamment mais non limitativement liée aux types de sols qui composent ces terrain, car les conseils municipaux tiennent compte, entre autres, des caractéristiques morphologiques, physiques et chimiques de ceux-ci, pour ce faire. Il existe des terrains dont la classification de l’usage est résidentielle, commerciale, industrielle, agricole ou institutionnelle, et certains terrains sont classifiés dans plus d’une classe.

Type de sol

Au Québec, il y a plusieurs type de sol et, il faut considérer deux éléments lorsqu’on veut vérifier le type de sol qui constitue le terrain de votre propriété.

  1. Les matériaux de sol
  2. La variation de l’état du drainage

Les matériaux de sol

Plusieurs matériaux peuvent composer le sol du terrain de votre propriété. Ces matériaux sont :

  • Gilles
  • Graviers
  • Sablés
  • Limons
  • Argiles
  • Terres noirs 
  • Tourbes
  • Alluvions non différenciées
  • Affleurements rocheux

La variation de l’état du drainage

L’état du drainage du sol varie de excessif à très mauvais dépendamment des matériaux qui composent celui-ci, à savoir :

  • Gilles
  • Graviers
  • Sablés
  • Limons
  • Argiles

La variation de l’état du drainage des terres noirs, des tourbes, des alluvions non différenciées et des effleurements rocheux ne sont pas disponibles, étant donné que ce sont des matériaux observables de surface.

Ceci étant dit, dans cet article de blogue, nous allons mettre c’est le “type de sol” qui nous intéresse et non, le “type de terrain”.

Comment vérifier le “type de sol” du terrain de votre propriété

Carte pédologique

Pour avoir une idée du “type de sol” du terrain de votre propriété, vous pouvez commencer par consulter la carte pédologique de la région du Québec où se trouve votre propriété. Les cartes pédologiques de toutes les régions du Québec ont été publiées suite à la réalisation, par l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA), d’une étude visant à caractériser les sols du Québec selon leurs propriétés morphologiques, physiques et chimiques.

Comment obtenir la carte pédologique de la région du Québec où se trouve votre propriété

Pour obtenir la carte pédologique de la région du Québec où se trouve votre propriété, vous devez vous rendre sur le site Internet de l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) sur lequel, il vous sera alors possible de le télécharger gratuitement.

Lien direct

Étude pédologique

Analyse en laboratoire

Après avoir consulté la carte pédologique de la région du Québec où se trouve votre propriété, vous pouvez mandater une firme spécialisée pour une étude de sol en laboratoire, afin de connaître avec certitude, le “type de sol” du terrain de votre propriété. La firme enverra un pédologue, pratiquer des fouilles, des sondages ou des prélèvements par carottage. En d’autres termes, elle lui enverra découper une “tranche pédologique”. Ensuite, elle procèdera à un travail d’analyse de celle-ci en collaboration avec des chimistes, des biologistes et d’autres spécialistes, pour connaître l’état du sol en profondeur, et vous communiquer les résultats.

Demander une soumission par téléphone

Autres articles intéressants

[HISTOIRES D’INSPECTIONS] Inspection pré-réception en urgence d’un condo détenu en copropriété divise dans un immeuble de 15 étages

[HISTOIRES D’INSPECTIONS] Inspection pré-réception en urgence d’un condo détenu en copropriété divise dans un immeuble de 15 étages

N’oubliez pas que ce n’est pas parce que c’est neuf qu’il ne faut pas faire inspecter son futur condo par un inspecteur professionnel avant de passer chez le notaire. Dans un condo neuf, notre inspecteur a relevé plusieurs éléments qui doivent être parachevés ou corrigés par le promoteur. Nos inspecteurs sont disponibles pour votre inspection pré-réception conformément aux exigences de l’administrateur de votre plan de garantie de bâtiments neufs. N’hésitez pas à effectuer une demande de soumission gratuite, après avoir lu cet article de blogue.

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × two =

C’est simple et rapide

1 (855) 274-7690
Demander une soumission