Inspection en bâtiments virtuelle à vos risques et périls

Durant la pandémie de la Maladie à Coronavirus (COVID-19) la possibilité de faire faire des inspections en bâtiments virtuelles à été soulevé à plus d'une occasion, par plus d'un intervenant de l'immobilier, pour tenter de sauver certaines transactions immobilières en cours. Certains inspecteurs en bâtiments ont même commencé à en faire. Est-ce une bonne idée de recourir à un tel service ?

Par Administrateur

6 Avr, 2020
"

Voir plus

Soumission en ligne

L’inspection en bâtiments est un acte professionnel qui, selon les normes de pratique professionnelle actuelles, requiert la présence physique d’un inspecteur en bâtiments. En d’autres termes, elle implique qu’un inspecteur en bâtiments se présente dans le bâtiment à inspecter afin d’observer de près l’état de ses différents systèmes et composantes.

Vous comprendrez que, sur la base de cette définition de l’inspection en bâtiments, toute offre de service d’inspection en bâtiments qui n’implique pas une visite du bâtiment visé par un inspecteur en bâtiments ne respecte pas les normes de pratique professionnelle actuelles et, devrait être systématiquement refusée par le public.

Soyez sur vos gardes pour éviter de tomber dans le panneau

Pour justifier leur offres, la plupart des inspecteurs en bâtiments qui proposent des services d’inspection en bâtiments virtuelle définissent leur processus comme suit :

  • L’inspecteur se présentera seul sur les lieux en prenant toutes les précautions sanitaires nécessaires
  • L’inspecteur en bâtiments filmera en temps réel l’inspection du bâtiment
  • Le client pourra assister à distance à l’inspection par télé ou par vidéoconférence, s’il le souhaite

Une pratique qui, à première vue, semble être innovante mais, qui pose plusieurs problèmes car, ce faisant :

  • L’inspecteur en bâtiments ne respecte pas les consignes de la Santé publique et, s’expose à une amende.
  • Le client ne profite pas pleinement des avantages d’une inspection en bâtiments complète, effectuée conformément aux normes de pratique professionnelle actuelles.

Vous vous demandez certainement ce que vous pouvez/devriez faire si je suis témoin d’une visite d’inspection pendant la période de fermeture obligatoire des services non-essentiels décrétée par le gouvernement du Québec jusqu’au 4 mai 2020, inclusivement ?

Si vous êtes témoin d’une visite d’inspection en bâtiments alors que c’est actuellement strictement interdite, vous pouvez/devriez communiquer avec le service de police qui dessert votre territoire pour dénoncer la situation.

Évitez tout affrontement ou confrontation avec les contrevenants.

Désavantages d’une inspection en bâtiments virtuelle surtout dans le contexte actuel

Nous avons déjà énuméré dans cet article de blogue plusieurs désavantages d’une inspection en bâtiments virtuelle. En voici quelques-uns de plus :

  • Ce sont “p’tites vites” incomplètes et non-approfondies
  • Ce sont des “ne valent pas la peine” compte tenu du service rendu et le montant versé en contrepartie

En conclusion, nous vous suggérons d’appliquer notre méthode “un faut pas et un faut absolument” avec ces inspecteurs en bâtiments opportunistes, insouscients et malhonnêtes, qui sont prêts à tout pour quelques dollars.

  • Ils ne faut pas les encourager dans leur pratique illégales.
  • Il faut absolument les dénoncer à la police.

En effet, les offres de services d’inspection en bâtiments virtuelle sont articulées autour de certaines pratiques qui :

  • ne respectent pas les normes de pratique professionnelle actuelles
  • ne peuvent qu’aboutir à des inspections très limitées et donc, très risquées
    ne sont pas dans l’intérêt de leurs clients
  • ne permettent pas à leurs clients de prendre de bonnes décisions
    et qui, favorisent la propagation de la Maladie à Coronavirus (COVID-19).

À noter que certains inspecteurs en bâtiments ont même poussée leur audace un peu plus loin en proposant de guider leurs clients à distance pour que ces derniers puissent filmer les systèmes et composantes du bâtiment. Tandis qu’ils regardent et commentent les images à distance.

Demander une soumission par téléphone

Autres articles intéressants

Québec et Montréal, zones rouges d’ici peu, nos inspecteurs seront prêts

La deuxième vague semble vouloir s’installer au Québec. L’augmentation soutenue du nombre de cas positifs à Québec et à Montréal a forcé le ministre de la santé à annoncer que d’ici peu de temps, Québec et Montréal pourraient passer en zone rouge. Sachez que tel qu’il a été le cas le 20 avril 2020, les inspecteurs de Allo Inspecteur seront prêts pour vous offrir, comme d’habitude, des services d’inspection et d’expertise en bâtiments 100% sécuritaire, en appliquant un protocole stricte d’intervention.

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seven + 2 =

C’est simple et rapide

1 (855) 274-7690
Demander une soumission