Comment Reconnaître un Bon Inspecteur en Bâtiment

Au Québec, ce ne sont pas les «inspectamateurs», comme on aime bien les appeler, qui manquent. Tandis que tout le monde ne veut faire affaire qu’avec de bons inspecteurs en bâtiment. Si vous avez affaire avec un «inspectamateur» sur le terrain, sauriez vous le démasquer ? Dans cet article nous vous expliquons comment reconnaître un […]

Par Administrateur

31 Août, 2018
"

Voir plus

Soumission en ligne

Au Québec, ce ne sont pas les «inspectamateurs», comme on aime bien les appeler, qui manquent. Tandis que tout le monde ne veut faire affaire qu’avec de bons inspecteurs en bâtiment. Si vous avez affaire avec un «inspectamateur» sur le terrain, sauriez vous le démasquer ?

Dans cet article nous vous expliquons comment reconnaître un bon inspecteur en bâtiment sur le terrain. Ainsi, nous sommes persuadé que si à l’avenir vous avez affaire à un «inspectamateur» vous serez en mesure de le démasquer en moins de deux.

Un bon inspecteur en bâtiment se reconnaît à travers son image, son éthique de travail et son professionnalisme, point

Un bon inspecteur en bâtiment est un professionnel dévoué qui éprouve beaucoup de fierté à faire son travail. Sur le terrain, il est identifiable parmi cent autres professionnels de part son véhicule de travail et sa tenue vestimentaire. Aussi, il se comporte de façon éthique et professionnel.

L’image d’un bon inspecteur en bâtiment

Avant de se présenter sur le lieux d’une inspection, un bon inspecteur en bâtiment fait l’inventaire, nettoie et range ses outils et équipements, nettoie son véhicule de travail et, s’habille décemment et proprement.

L’éthique de travail et le professionnalisme d’un bon inspecteur en bâtiment

Sur le terrain, un bon inspecteur en bâtiment se comporte de façon éthique et professionnel.

  1. Avant de commencer son inspection, un bon inspecteur en bâtiment prend quelques minutes pour se présenter à son client, lui expliquer ses normes de pratique professionnelle, procéder à la signature de la convention de service et les annexes et, lui mettre en confiance et à l’aise, en lui donnant quelques directives pour assurer le bon déroulement de l’inspection.
  2. Durant son inspection, un bon inspecteur en bâtiment prend toutes les précautions et tout le temps nécessaires pour bien faire son travail, évite à tout prix d’être à l’origine d’un accident qui pourrait causer des dommages à la propriété qu’il inspecte ou à tout bien ou individu qui s’y trouverait. Aussi, durant son inspection, un bon inspecteur en bâtiment est très patient avec son client. En fait, il prend le soin de bien expliquer à son client dans un langage simple et, en détails, le moindre constat qu’il fait lors de son inspection, et ce, système après système, composante après composante. Notez qu’il ne le fait pas que lorsqu’il y repère des défauts mais, le fait aussi quand il repère des systèmes ou des composantes qui fonctionnent très bien ou qui ont été très bien entretenues.
  3. Après son inspection, un bon inspecteur en bâtiment s’assoit avec son client, fait un survol de ses constats avec ce dernier, lui remet un sommaire de son rapport d’inspection préachat et, lui communique la date à laquelle il recevra le rapport d’inspection préachat final. Il rappelle en passant ses coordonnées à son client et, lui réitère sa disponibilité pour répondre à toutes ses questions, au besoin.
  4. Enfin et, par dessus tout, un bon inspecteur en bâtiment est toujours très bien équipé pour faire son travail. En plus d’avoir toujours en sa possession un coffre à outils complet, il est toujours chaussé de bottes de travail munies de caps d’acier et, dispose de lunettes de sécurité, des masques, des gants et des combinaisons de protection contre la poussière et les particules dangereuses, pour ne citer que ceux-là.

En parlant d’inspecteur en bâtiment bien équipé, voici ce que contient son coffre à outils

En plus de toujours avoir des bottes de travail munies de caps d’acier, des lunettes, des masques, des gants et des combinaisons de protection contre la poussières et les particules dangereuses, pour ne citer que ceux-là. Un bon inspecteur en bâtiment doit avoir plusieurs outils et équipements essentiels à son travail, à portée de mains.

Le coffre à outil d’un bon inspecteur en bâtiment contient minimalement les outils et équipements suivants :

  • Une caméra de secours et tous ses accessoires
  • Une paire de jumelles
  • Un ensemble perceuse/visseuse sans fil
  • Un vérificateur de circuits électriques
  • Un vérificateur de prises à disjoncteur différentiel de mise à la terre
  • Un hygromètres numériques,
  • Une échelle télescopique
  • Une lampe de poche
  • Un ruban à mesurer
  • Un marteau
  • Un tourne-vis
  • Une pince
  • Un niveau
  • Une équerre

Le coffre à outil d’un bon inspecteur en bâtiment peut aussi contenir les outils et équipements suivants :

  • Un drône
  • Une caméra infrarouge

Demander une soumission par téléphone

Autres articles intéressants

[HISTOIRES D’INSPECTIONS] Inspection pré-réception en urgence d’un condo détenu en copropriété divise dans un immeuble de 15 étages

[HISTOIRES D’INSPECTIONS] Inspection pré-réception en urgence d’un condo détenu en copropriété divise dans un immeuble de 15 étages

N’oubliez pas que ce n’est pas parce que c’est neuf qu’il ne faut pas faire inspecter son futur condo par un inspecteur professionnel avant de passer chez le notaire. Dans un condo neuf, notre inspecteur a relevé plusieurs éléments qui doivent être parachevés ou corrigés par le promoteur. Nos inspecteurs sont disponibles pour votre inspection pré-réception conformément aux exigences de l’administrateur de votre plan de garantie de bâtiments neufs. N’hésitez pas à effectuer une demande de soumission gratuite, après avoir lu cet article de blogue.

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 1 =

C’est simple et rapide

1 (855) 274-7690
Demander une soumission